Mes Souliers Sont Rouges  En accord avec Tohu Bohu

Voilà 25 ans qu’ils subliment toute la musicalité, l’émotion et la vitalité des répertoires de leurs ancêtres québécois et cajuns, des cousins irlandais et aujourd’hui de leurs grands-parents normands. Premier groupe « Trad » consacré au Printemps de Bourges en 1993, Mes Souliers Sont Rouges a donné plus d’un millier de concerts dans le monde Angleterre, Allemagne, Luxembourg, Pays-Bas, Danemark, U.S.A, Australie mais aussi l’Olympia à Paris. Véritable phénomène populaire il détient le record d’entrées au Zénith de Caen en 2011 avec plus de 7000 fidèles rassemblés et celui des ventes en «indé» avec plus 250 000 disques en 6 albums.

Un an après s’être relancé sur scène avec des nouvelles pointures et avec des nouveaux titres, le groupe folk le plus alternatif sort son 7e album au Printemps 2019  « Ce qui nous lie »,un manifeste pour les musiques populaires de tradition orale dont il vient d’extraire des pépites nichées au cœur des campagnes normandes et un trésor enfoui au fin fond du Michigan ! Produit avec les participations récoltées en quelques semaines Mes Souliers Sont Rouges recueille une nouvelle fois les suffrages du public.

Le 1er mars au Normandy à St Lô marque le top départ d’une tournée jalonnée de retrouvailles et de grands rassemblements qui passent par Paris (Café de la Danse) l’Armada de Rouen pour culminer au Zénith de Caen le 5 octobre 2019.

Après avoir réveillé les classiques des répertoires traditionnels cajuns, québécois et irlandais,déniché de nouvelles pépites au fin fond des bocages normands, exhumé des trésors de la francophonie nord-américaine, Mes Souliers Sont Rouges se sont lancé un nouveau défi : composer avec le monde d’aujourd’hui.


L’album « Ce qui nous lie » sorti en avril 2019 revendiquait l’inscription dans l’histoire des musiques populaires de tradition orale et les liens durables tissés avec un public de tous horizons et toutes générations (Financement participatif de 33 000€ bouclé en quelques semaines). Les deux tournées avec la nouvelle formation ont réveillé les ardeurs de quelque 115 000 anciens et nouveaux spectateurs ; de quoi donner envie de tailler la route !


Le 8e album est sur le feu avec des textes commandés à des autrices et auteurs que le groupe a croisés comme Florent Vintrigner (La Rue Ketanou), la montréalaise Marion Cousineau. Nostalgiques et puristes ne seront pas en reste avec les nouveaux collectages de la Loure. Mes Souliers Sont Rouges perpétuent la tradition avec un ton nouveau, en prise avec la société actuelle. Ils chanteront des hommes, des femmes -non sans ironie - la manière de vivre ensemble et dont nous habitons la terre.


La chansigueuse Périnne Diot apparue au Café de la Danse à Paris en mai 2019 en osmose totale avec le groupe et le public, prend part à la création du nouveau spectacle qui annonce la couleur : des musiques originales avec « quelque chose de Tennessee » et du Mississippi, des rythmiques à slamer, des chansons à danser.
La tournée démarre en mai 2021. Pour sûr l’énergie légendaire du groupe bientôt trentenaire sera de la partie. Préparez-vous pour le dance-floor toujours aussi folk et encore plus fou.

 

 

Contact
Philippe : 06 11 29 24 43

kanopeprod@gmail.com 

 en ACCORD AVEC TOHU-BOHU

Lann La

© 2014 Kanopé Productions  / 40 rue Elisée Reclus 87000 Limoges / kanopeprod@gmail.com / 06.11.29.24.43 / Mentions Légales

  • Facebook Classic
  • YouTube Classic
  • Twitter App Icon
  • SoundCloud Classic